Démarquez-vous de la concurrence

Lorsqu’un client choisit d’utiliser le web pour communiquer, se divertir, s’informer ou même faire une partie de ses achats, il le fait parce qu’il considère recevoir, de cette manière, la plus value qu’il recherche.

Pour certains, c’est la variété des offres et pour d’autres, ça a tout à voir avec l’accessibilité (pas besoin d’aller stationner quelque part) ou encore, un gain de temps (qui libère du temps pour autre chose).

Il y a aussi les économies et le plaisir de cliquer vers des destinations web qui livrent leurs offres avec brillo.

Dans le web, chaque visiteur reçoit la même expérience, lors de la visite d’un site web et autant c’est un immense avantage, autant vous devez, en tant que gestionnaire de votre site web, prévoir des aspects de différentiation qui contribueront à convaincre vos clients actuels de rester tout en gagnant des parts de marché auprès de ceux qui n’ont pas encore choisi d’entrer dans un relation d’affaires, avec vous.

D’où l’importance de vous démarquer.

Voici ce que vous devez savoir pour mieux vous démarquer, à l’aide de votre site web.

 

Évaluez votre compétition

Ça semble évident et pourtant, nombreux sont les gestionnaires de sites web qui oublient de bien répertorier leurs compétiteurs directs.

Une fois la liste dressée, avec le nom et l’adresse URL de chaque compétiteur significatif, écrivez un court paragraphe qui explique leur proposition de valeur.

Est-ce que les concurrents ont des produits supérieurs aux vôtres? Les offrent-ils de manière créative, via des ensembles, par exemple? Ont-ils des alliances avec d’autres sites web, pour maximiser leur visibilité?

Faites comme si vous étiez un client et comprenez ce qui les démarque afin de vous démarquer d’eux, par la suite. Ou encore, de les copier dans leurs bons coups mais en mieux.

 

Jetez un coup d’œil critique à votre site web

Vous savez que vos clients s’attendent à ce que vous leur livriez le meilleur de vous-même.

Beau temps, mauvais temps, votre site web fait office de destination, pour vous trouver et engager une relation, avec votre compagnie.

En ce sens, prenez le temps de jouer au client, dans votre propre site web.

Prenez des notes et ne soyez pas tendres. Votre site web, c’est un peu votre bébé alors ça peut être difficile de le regarder avec un regard critique alors dans ce cas, il peut être utile de faire appel à un tiers pour guider cet exercice somme toute positif d’auto-critique.

Apparence de votre site web, fluidité de la navigation, cohérence des thèmes, qualité des textes, vitesse de chargement des pages web et accessibilité au service à la clientèle font partie des critères à examiner.

Si vous trouvez des failles, prenez les moyens pour améliorer les choses. La rentabilité de votre présence en ligne en dépend.

 

Révisez vos choix technologiques

Alors que vous aviez un site web à jour au moment de son lancement, il est possible qu’il ne le soit plus, au moment de lire ce billet.

Il vous appartient de vérifier si vous mises-à-jour ont bien été faites et si votre site demeure exempt de code malveillant qui pourrait ruiner l’expérience pour vos visiteurs et vous coûter votre entreprise (via des opportunités manquées, par la faute de pirates informatiques souvent basés à l’autre bout du monde qui ne se gêneront pas pour voler vos ressources-serveur -et- vos visiteurs).

Même si vos ressources technologiques sont à jour —et c’est très important qu’elles le soient— vous devriez vous interroger pour savoir si vous chevauchez toujours le bon étalon, pour ainsi dire. À savoir que si de nouvelles technologies permettent de livrer des expériences plus engageantes, pour vos visiteurs, vous devriez vous y intéresser.

Pourquoi? Parce que vos compétiteurs pourraient le faire avant vous et ainsi contribuer à vous prendre votre part de marché. Vous rappelez-vous du moteur de recherche Alta Vista qui n’évoluait qu’à pas de tortue et qui a rapidement perdu sa position dominante dans son marché lorsque Google a fait son entrée, avec une interface plus simple et des résultats plus précis? Des Alta Vista, l’histoire récente du web en regorge. Arrangez-vous pour éviter de perdre la guerre technologique contre vos concurrents.

Vérifiez si votre site web fait ce que le client veut qu’il fasse. S’il manque un élément, voyez à l’intégrer.

Les technologies web évoluent tellement vite qu’une telle révision devrait avoir lieu mensuellement, afin de ne rien manquer. Vos clients s’attendent à ce que vous soyez proactif alors ne les décevez pas.

 

Faites triompher la créativité

Oui, la créativité. L’ennemi juré de tous les gestionnaires qui passent la journée avec une feuille de calcul dans le visage. Leur cravate bien serrée empêche le sang de bien circuler jusqu’à leur cerveau et par conséquent, leur quotient créatif rase le sol.

Ne vous fiez pas à l’instinct créatif de ces gestionnaires d’un siècle passé pour gagner une guerre commerciale, en ligne. Ces gestionnaires savent aligner des chiffres mais n’ont aucune idée des méthodes créatives rendues nécessaires pour vous démarquer et convaincre vos clients, actuels et potentiels, lorsqu’ils prennent un moment pour visiter votre site web.

En somme, suivez votre instinct et cultivez votre culture créative afin de livrer vos bonnes idées avec constance et cohérence.

La créativité, bien balisée, s’avère être l’un des plus puissants vecteurs de commercialisation à votre portée.

Si vous êtes le gestionnaire avec la cravate trop serrée dont on parle plus haut, ne vous en faites pas car vous êtes probablement entouré de gens créatifs en qui vous pouvez avoir confiance. Écoutez-les. Prenez des notes et repoussez les limites de votre ignorance, en matière de créativité.

Vos clients apprécieront votre volonté à vous démarquer, via une solide dose de créativité.

 

Discutez avec vos clients

Ça n’a pas besoin d’avoir lieu dans un contexte d’étude de marché, avec l’aide d,une firme de relations publiques ou de sondages, bien que ça puisse se faire de cette façon, vous n’avez qu’à envoyer un petit courriel à certains clients dont vous avez les coordonnées.

Vous préférez échanger via Facebook ou Twitter? C’est tout aussi valable.

L’idée, c’est de faire fleurir vos relations avec certains de vos clients (ou tous, si c’est possible) et ainsi comprendre ce qui les anime et les motive (à passer à l’action, ou pas).

C’est absolument certain que vous apprendrez des choses importantes sur votre site web. Ça touchera probablement à plusieurs sinon tous les aspects de votre desserte web. Après tout, c’est probablement votre point de contact principal, en ligne, avec vos clients alors si quelque chose n’est pas au point, il faut s’arranger pour le savoir et les clients sont habituellement bien contents de nous faire part de leurs doléances mais aussi, de leurs conseils.

Abordez vos clients avec une belle ouverture d’esprit et ils l’apprécieront. Vous serez libres de donner suite, ou non, à leurs commentaires mais au moins, vous disposerez d’informations, habituellement utiles et actionnables que vous n’auriez peut-être pas eu, aussi vite et aussi facilement, autrement.

 

N’attendez pas pour prendre les devants et explorer ces voies vers une meilleure différentiation, via votre site web.

Vous avez tout à gagner à livrer votre meilleure performance, à chacune des visites vers votre destination web.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire